Ma définition de la famille

«On présente notre famille à nos amis et à nos amoureux avec une touche de nervosité dans la voix et une phrase comme « tu vas voir, mon père bien est spécial».

4 entreprises coup de coeur d’Etsy Ville de Québec

«Si vous avez la chance de visiter un marché Etsy près de chez vous, je vous conseille d’aller découvrir le talent des artisans locaux et même d’acheter vos créations préférées. En achetant sur place, vous profiterez d’un service personnalisé en plus d’économiser sur les frais de livraison»!

À chacun son sommeil : la galerie photos

«Lorsque j’ai proposé à mes collaboratrices d’échanger des photos de nos bébés qui dorment dans des positions ou à des endroits étranges, je les ai senties inspirées comme jamais»!

J’adore faire des listes pour tout!

«J’aime être productive, très productive. Plus j’accomplis de choses dans une journée, plus j’ai l’impression que la journée en a valu la peine. Il va donc de soi que j’adore faire des listes de choses à faire».

Ma guerre au sucre

«Le sucre, ce n’est pas bon pour la santé, on le sait. Alors, pourquoi diable veut-on tant plonger la face de nos bébés dans un gâteau plein de sucre aussitôt qu’ils ont un an»?

Naturiste: une boutique parfaite en 3 produits coup de coeur

«Avant d’aller à l’événement, j’étais déjà passée à plusieurs reprises devant des boutiques Le Naturiste, mais je n’y étais jamais entrée, parce que je ne savais pas qu’il y aurait des choses intéressantes pour moi».

Ma dépression post-partum

«Les gens autour de moi ne comprennent pas, et ne comprendront jamais. Oui, j’ai un beau petit bébé, j’ai une belle relation, une merveilleuse vie, mais ça ne va pas. Et je ne saurais dire pourquoi».

Maman 24/7 : pas de garderie pour mes tout-petits!

«Je suis consciente que ce ne sont pas toutes les familles qui peuvent se permettre ce genre de train de vie, ni qui en ont envie d’ailleurs. Cependant, pour nous, il était inconcevable que ce soit une éducatrice en garderie qui soit témoin des premiers pas de mon garçon, des premiers mots de ma fille, ou que ce soit elle qui passe le plus clair de son temps avec mes minis».

Anxiété, quand tu me tiens!

«J’ai appris à lâcher prise sur certaines choses et à mieux planifier le reste. Je me suis rendu compte que plus je planifie, moins je m’inquiète».

Ode à la mère parfaite

«La mère parfaite est cette mère qui fait du cododo pendant des années, allaite jusqu’au sevrage naturel, mange pas ou peu de viande et nourrit sa marmaille sans sucre, sans produits transformés et « sans fun », selon certains».

Accoucher naturellement avec l’épidurale

«Dans ma tête, je m’imaginais affronter les contractions une à une grâce à diverses techniques de respiration et aux points de pression, le plus naturellement possible et sans épidurale».

La maternité, ce n’est pas juste difficile

«C’est certain que c’est vraiment plus facile de raconter ce qui va mal, parce que ça percute et que parfois ça nous aveugle. Mais dans mon livre à moi, ce qu’on ne dit pas assez, c’est que jamais, au grand jamais, on ne reviendrait en arrière».

Mon accouchement naturel sans épidurale

Un texte de notre collaboratrice Anne Tout au long de ma grossesse, je m’étais préparée mentalement à vivre un accouchement sans épidurale. Je ne voulais pas l’avoir, c’était clair pour moi. Mais bien entendu, lorsqu’on dit aux gens que c’est notre première grossesse et que nous ne voulons pas l’épidurale, on se fait dire que…

Retour au travail anticipé après mon long congé

«Le moment fatidique est arrivé : mes enfants débutent la garderie d’ici quelques jours. Je sais que je ne suis pas la seule à craindre ce moment. J’ai tenté de le retarder au maximum, mais les ressources financières commencent à s’épuiser.»

Mon chemin vers la maternité

«Un jour, avec l’homme, on s’est dit qu’il était temps de passer en deuxième vitesse. On n’était plus les premiers à penser à avoir des enfants, en fait, on s’enlignait pour être les derniers.»

Lettre à mon bébé

«J’ai toujours hâte à ton prochain progrès, mais chaque étape de ton évolution me rend nostalgique de la précédente».  

5 choses que tu feras pour toi cette semaine

«Depuis que t’es maman, t’as peut-être cette tendance-là toi aussi, à t’oublier un peu. C’est le temps de remédier à la situation! J’ai décidé que cette semaine , je ferais au moins une chose par jour pour moi.»

Il m’a fallu 5 ans pour fuir sa violence

«Plus le temps passait plus ses menaces était violentes. J’en ai fait une dépression, et c’est en consultant un psychologue que j’ai finalement réalisé que je vivais de la violence conjugale. »

Et un jour, nous nous marierons?

Aujourd’hui, ce sera une journée spéciale puisque nous assisterons à un mariage. C’est un couple d’amis de ma mère, conjoints depuis une trentaine d’années, qui a décidé de s’unir par les liens du mariage. Ils ont deux enfants, ils ont traversé ensemble les hauts et les bas de la vie et sont toujours amoureux, mais…

Lettre à ma fille qui m’a sauvé la vie

«J’ai appris à laisser les gens parler, parce qu’ils n’ont pas à me juger. C’est ma vie et ce sont mes choix. Tu m’as appris à rester forte et indépendante. Tu m’as appris que j’étais maître de mes envies.»

Les victimes de Barcelone, ça aurait pu être nous!

«Les morts dans les attaques d’aujourd’hui, ça aurait pu être nous. Ça aurait aussi pu être des membres de la famille de mon conjoint qui passaient la journée dans cette ville (Dieu merci, ils vont bien)!» 

Moi, enceinte sans le savoir!

«Vous avez sûrement déjà écouté cette émission à la télévision, qui présentait des femmes qui étaient enceintes sans le savoir. Vous deviez vous dire que cela ne pouvait pas arriver pour vrai, ou que ces femmes devaient être très distraites pour ne pas s’en rendre compte. En fait, je me disais la même chose… Jusqu’au jour où moi-même je me suis retrouvée enceinte sans le savoir.»

Je te choisirai toujours pour être le père de mes enfants

«Tu me traites comme ton égale, tu comprends qu’élever un enfant c’est un travail d’équipe et non seulement celui d’une mère. Parce que devenir père, ce n’est pas nécessairement  un choix, mais devenir un bon père, oui!»

Ma vie partagée avec un homme dépressif

«Cette maladie qui touche beaucoup trop de gens demeure souvent dans le silence, fuyant les préjugés de la société. On ne se le cachera pas, quand tu fais une dépression, beaucoup de gens ne comprennent pas ta réalité.»

À toi, mon bébé qui ne grandira pas

« L’image était totalement immobile. J’ai regardé la femme qui faisait l’échographie, dans l’espoir qu’elle verrait quelque chose, que c’était mes yeux qui me jouaient des tours.»

Je t’aime, mon bébé pressé

« Chaque matin, j’allais te prendre, mon petit bébé, en faisant attention de ne pas accrocher tes fils et ton soluté et je t’enveloppais dans les couvertures chaudes de la pouponnière. Je te berçais des heures durant, quitte à m’endormir avec toi sur la chaise.»

Ma petite nostalgie post-maternité

« Je dédie ce texte à tous les beaux et moins beaux petits bouts de vie qui sont désormais des souvenirs, et à tous ces souvenir qui sont toute notre vie.»