La maternité, ce n’est pas juste difficile

Un texte de notre collaboratrice Axelle

Ça fait un bout que je lis des blogues sur la maternité. Un bout, un long bout. Bien honnêtement, je n’aurais pas dû. Et puis oui, un peu.

La maternité nous y est décrite comme un tas de linge qui est sale à jamais, comme des pleurs à l’infini, provenant de tes yeux, et de ceux de ton mini. On nous promet qu’on devra se cacher pour manger des cochonneries, que la vie de couple, on met ça sur pause, vraiment longtemps, et que de s’asseoir sur la bol, c’est fini de faire ça seule.

On parle que la conciliation travail-famille, OMG!! On nous raconte comment on n’a pas de temps de qualité avec nos enfants.

J’aurais le goût de dire que malheureusement, toutes ces blogueuses-là, elles ont bien raison. Quand je fais du lavage, c’est toujours par « batch » de 8 brassées, parce que franchement, on n’a plus rien à se mettre; que j’ai lavé ma salle de bain après 3 mois de oui-oui-c’est-aujourd’hui-que-ça-se-passe; et que mon enfant fait des crises intenses, que j’ai bien du mal à gérer.

C’est certain que c’est vraiment plus facile de raconter ce qui va mal, parce que ça percute et que parfois ça nous aveugle. Mais dans mon livre à moi, ce qu’on ne dit pas assez, c’est que jamais, au grand jamais, on ne reviendrait en arrière. Que oui, tu accouches de ton enfant, et d’une grosse dose d’inquiétude qui ne te lâchera jamais, mais aussi d’une parcelle de bonheur qui va éclairer ta vie pour toujours.

Ce mini-là, tu vas l’aimer avec tout ton cœur et tout ton corps. Ça va te faire mal en dedans tellement que tu vas l’aimer.

21151117_10155714132723023_428652977_n.jpg

Je regarde mon bébéloup, du haut de ses trois pommes, et je veux exploser de fierté. Quand on va à l’étang près de chez nous, il dit allô aux grenouilles. Allô. Aux grenouilles. À 14 mois! Il part le café pour papa et maman et il ouvre les lumières avec ses petits doigts en boudins. Il imite le singe, le crocodile, le lion, essaye presque de trouver un bruit pour la girafe, mais n’a aucune idée de comment faire le chat, et ça, c’est très drôle.

Quand tu jases avec le monde, c’est ben vrai que t’as plus de vie. Mais t’as toujours de quoi à raconter! Hey! Moi, mon fils, il dit allô et bye aux grenouilles!

Tu vas t’imaginer bêtement que ton enfant est un génie, et la plupart du monde va être assez fin pour pas péter ta bulle. T’auras plus d’intimité avec ton chum, mais tu vas te créer des souvenirs savoureux et te rendre compte que tu l’aimes encore mieux qu’avant, parce que la paternité montre plein d’autres facettes de sa belle personnalité que tu ne connaissais pas encore.

Oui, tu vas être cernée et un peu molle, mais crime, après une bonne nuit de sommeil (lire ici que ton enfant va avoir dormi 5 heures d’affilée), tu vas dont te trouver rayonnante.

Tu vas te rendre compte que si tu pensais que tu étais efficace avant la maternité, maintenant, tu es efficace level 5. T’auras l’impression que là, on compte sur toi, et que, miraculeusement, tu es toujours la fille de la situation.

Et ton petit génie lui, il va rire. Ça, c’est le meilleur bout. Écoute-moi bien là… Tu as beau être la personne la plus sérieuse du monde, je te garantis que tu vas faire les pires niaiseries, juste pour entendre rire ton enfant. Et tout ce bonheur-là, tu vas le mettre dans une pochette, et quand tu vas être devant tes 40 mille brassées de lavage, tu vas ouvrir la pochette, et sourire de toutes tes dents!

Et vous, qu’est-ce que ça vous a apporté de plus beau la maternité?

Pour lire d’autres articles, joignez-vous à la page Facebook de Famille à bord!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s