Ode à la mère parfaite

Un texte de notre collaboratrice Solange

Depuis quelques temps il y a un certain mouvement d’exaspération et de haine envers la « mère parfaite ».

La mère parfaite est cette mère qui fait du cododo pendant des années, allaite jusqu’au sevrage naturel, mange pas ou peu de viande et nourrit sa marmaille sans sucre, sans produits transformés et « sans fun », selon certains. C’est celle qui privilégie une éducation bienveillante, refuse les méthodes comme le 5-10-15. C’est celle qui ne crie pas, ne tape pas, laisse son enfant se développer à son rythme et a plus tendance à user de jeux Montessori que de tablette pour distraire les ‘infants’.

unnamed.jpg

J’écris ces lignes et je me dis… qu’y-a-t-il de mal dans tout ce que je viens d’énumérer? À quel moment y-a-t-il eu une cassure? Je suis depuis au moins trois ans sur des groupes de mamans. Différents groupes, avec différents types de parents. Des groupes bienveillants, d’allaitement prolongé, de mères plus « trash », des groupes de mamans consciencieuses et de mamans végétar*iennes  et des groupes « normaux ».

Je vois au moins une fois par semaine des posts de mamans qui sont dont fières de dire qu’elles ont donnés des solides à 3 semaines de vie, qu’elles ont mis du vernis sur les ongles de leur bébé naissant ou que mini de 6 mois vient de manger son premier McDo. Et à celle qui osera simplement demander pourquoi… pourquoi faire quelque chose que l’on sait ne pas être tout à fait « bien », elle se fera rentrer dedans comme pas une à grands coups de « on sait bin toi t’es une mère parfaite ». À quel moment le fait de faire au mieux, de respecter bébé et ses envies, son développement, de tenter de le partir le mieux possible dans la vie de par son alimentation, le lait qu’il boit etc, est-il devenu une insulte?

Voir des textes publiés sur des sites de parentalité assez reconnus dépeignant la mère « végé bio grano » comme une folle qui restreint ses enfants et les prive de nombreuses choses alors qu’elle est dont extraordinaire de donner des pattes d’ours, des poissons oranges et du Fruitopia mauve, ça me pue au nez. En prétextant que ces fameuses mères « parfaites » dénigrent les autres, elles le font tout autant.

Toi, petite mère parfaite, je t’aime et t’admire. Bravo de tout faire en ton pouvoir pour bien starter ton enfant, bravo d’oser ne pas donner de bonbons et de jus dans cette ère ou l’on se fait regarder comme un extraterrestre si à Noël on refuse des friandises à notre bambin. Bravo de continuer d’allaiter jusqu’à 18 mois,  2-3-4 ans parce que c’est ce que tu crois le mieux pour ta progéniture, malgré le regard insistant et méprisant de certaines personnes. Bravo de te lever la nuit, encore et encore, même si ton fils ou ta fille a 2 ans et de ne pas user de stratégies quelconques pour le faire dormir plus tôt.

Ton enfant ne pleurera pas de ne pas avoir eu de McDo avant un âge ou il pourra le demander lui-même. Ton enfant ne deviendra pas un monstre narcissique parce que tu l’auras laissé se développer, sans punitions excessives, sans cris. Ton enfant ne sera pas un enfant roi parce que tu ne lui donnes pas des tapes sur les fesses ou sur les mains quand il a de mauvais comportements.

Bravo d’être parfaite, à ta façon, selon tes valeurs. À la prochaine personne qui te dira « on sait bin toi t’es parfaite! », dis-lui simplement merci, parce qu’en quelque sorte, elle a raison.

Voici un lien vers notre page Facebook, merci de nous suivre en si grand nombre! 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s