Ma guerre au sucre

Un texte de notre collaboratrice Marianne Laurin

Oui, j’y tiens obstinément: chez nous pas de sucre ajouté pour les tout-petits! Ma mère aime bien rire de moi en disant que ma fille aura le droit de manger du chocolat à ses 18 ans; il faut dire qu’on lui a dit que le chocolat, c’est pour les parents seulement…

Quand bébé s’est mise à manger, on s’était dit « pas de sucre avant deux ans »… Et puis on est partis en voyage pendant 5 mois en Asie. On s’est vite rendu compte que partout dans le monde, il y a un problème majeur de surconsommation de sucre ajouté chez les enfants. Partout, on nous a tendu des bonbons, des gâteaux, du Coke et des biscuits pour faire plaisir à bébé. Et à chaque fois, j’ai mis la chose dans ma poche en me disant que ma fille d’un an et demi n’allait pas commencer à manger des bonbons et à boire du Coke!

Bon, vous me direz que c’est une question d’éducation, et moi je vous réponds que ce n’est malheureusement pas beaucoup mieux dans les pays développés. J’ai travaillé dans plusieurs écoles en Australie (notamment) et je peux vous dire que j’ai été vraiment estomaquée de découvrir que le fairy bread (vulgaire tranche de pain blanc avec de la margarine, saupoudrée de bonbons) était servi en collation d’après-midi au service de garde.

Le sucre, ce n’est pas bon pour la santé, on le sait. Alors, pourquoi diable veut-on tant plonger la face de nos bébés dans un gâteau plein de sucre aussitôt qu’ils ont un an? Je pense que nous-mêmes en tant que parents, on n’ose pas faire face à notre surconsommation de sucre.

Ce qui me trouble davantage, c’est que partout autour de moi je constate que les gens aiment bien me taquiner. On m’a trouvée excessive quand j’ai insisté pour qu’on ne fasse pas manger à ma fille un gâteau au glaçage multicolore pour sa première fête. Et là, je vous vois venir, il s’agit que j’écrive un texte sur nos excès de sucre pour que la prochaine maman blogueuse en écrive un autre prétextant que ce n’est pas si pire que ça de donner du sucre à ses petits, et qu’on ne peut pas être parfaite (roulement d’yeux)!

Je pense qu’il faut se serrer les coudes collectivement pour changer les mentalités. Bien sûr, certains nutritionnistes vous diront que du sucre à l’occasion fait aussi partie d’une alimentation équilibrée. Le problème, c’est que des occasions de manger du sucre, il y en a beaucoup trop. À chaque fête son cupcake party, et à chaque weekend sa fête d’enfants. C’est comme ça qu’on justifie de servir du fairy bread au service de garde.

D’ailleurs, une cousine à moi me racontait que sa fille de quatre ans avait participé à six fêtes d’enfants en quatre semaines; quatre samedis de suite ( parfois deux fêtes par jour!) à manger les mêmes cupcakes blancs à la vanille artificielle et au glaçage au sucre à vous donner mal au coeur. Elle me disait justement cela lors d’un anniversaire, pendant lequel sa fille nous harcelait pour manger un autre morceau de gâteau. Vous auriez dû voir les yeux de la petite, complètement obsédée par la chose, et la crise qui s’en est suivie quand maman a dit non… je vous le jure, ça faisait peur!

La plupart d’entre nous avons été élevés en se faisant gâter au sucre. Et à en juger par les occasions très nombreuses d’en manger, nous perpétuons ce cercle vicieux; cette idée que n’importe quoi de sucré consiste en une récompense ultime. C’est un problème, parce que l’on conditionne notre progéniture à être de vrais petits accros au sucre.

Chez nous, j’ai décidé de faire un effort pour donner l’exemple. Nous ne servons jamais de dessert sucré aux enfants qui viennent nous visiter! Il faut choisir ses batailles et j’ai choisi de me battre contre le sucre à toutes les occasions!

Et vous, quel est votre rapport au sucre?

Suivez-nous sur Facebook!

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s